Bio

Aramis Monroy est un jeune musicien Franco-Mexicain. Il commence le violon à l’âge de 5 ans avec Serge Dutrieux
puis poursuit ses études au conservatoire Hector Berlioz à Paris avec Dominique Juchors.
Diplomé du CRR de Paris, il part étudier dans la classe d’Ann-Estelle Medouze
(Supersoliste de l’Orchestre National d’Île-de-France) au Pôle Sup’93.

Il se perfectionne ensuite au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris
auprès de Jean-Marc Phillips-Varjabédian (Trio Wanderer).

Il suit les conseils, aussi bien en musique classique qu’en musiques actuelles, d’Alexis Cardenas, Vincent Ségal,
Nicolas Dautricourt, Patrice Fontanarosa, Naaman Sluchin, Magik Malik, Fabien Boudot.

Aramis participe en tant que tuttiste, chef d’attaque ou encore soliste à de nombreux orchestres, notamment :
l’Orchestre National d’Île-de-France, l’Orchestre National de Bretagne, l’Orchestre Français des Jeunes,
l’Orchestre des Lauréats du Conservatoire, l’Orchestre des Jeunes d’Île-de-France, l’Orchestre de Lutetia

Aramis intègre en 2014 la compagnie de théâtre le Grenier de Babouchka, où il officie en tant que violoniste de scène
dans les pièces « Cyrano de Bergerac » (TTT Télérama) et « Le Cid », dans des mises en scène de Jean-Philippe Daguerre
(4 molières 2018).

Grand passionné de toutes les musiques, Aramis étudie aussi le piano et la batterie et se produit régulièrement dans différents projets au styles éclectiques.

Il est le batteur du groupe de rock « Ptit Rockeur Trio », violoniste pour El Mariachi Mezcal (musique mexicaine),
pianiste, violoniste et arrangeur pour « Cathy Cardie », violoniste pour la chanteuse Nabila Dali (musique berbero-celtique),
ou encore batteur pour La Famiglia Rubinetti, groupe de cumbia/klezmer.

Habitué des studios, Aramis participe à des nombreux enregistrements (MC Solaar, Jean-Louis Aubert, Tom Frager,
Cyril Mokaiesh, Arcadian, Jehro …)

Aramis joue un violon en bois d’arbre véritable, gracieusement prêté par la fondation Maman&Papa.